Résultats Finale CAUE

Les candidats du CAUE

 

Le mardi 15 mai s’est tenu le sixième concours d’Architecture organisé conjointement par le CAUE (association proposant des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) et le Rectorat de Besançon.
Il concerne les élèves de STI2D (Sciences et Technologies Industrielles et du Développement Durable) qui suivent la spécialité « Architecture et Construction ». Cinq établissements de l’académie de Besançon sont concernés :  les lycées Victor Hugo et Saint-Paul de Besançon, le Lycée Aragon d’Héricourt, le lycée du Bois de Mouchard et le lycée Pré-Saint-Sauveur de Saint-Claude.

Cette année le concours consistait à aménager ou réaménager un site urbanisé.
Début octobre, chaque établissement a reçu un dossier établi par le CAUE identifiant le lieu sur lequel il devait travailler.

Les premières étapes étaient d’arpenter le site, d’identifier les caractéristiques du lieu avec des architectes et les représentants de la ville, appréhender l’environnement et le voisinage, observer les divers aspects architecturaux qui entourent le terrain choisi, ainsi que d’énumérer l’ensemble des contraintes naturelles sans oublier de prendre en compte les règlementations qui s’appliquent à la parcelle retenue.

Par la suite, chaque classe est divisée en groupe de 3 à 5 élèves. Chaque groupe s’attache à étudier des solutions pour réaliser un habitat destiné à une personne à mobilité réduite, un espace de travail partagé, répondant aux besoins d’une famille nombreuse, d’une colocation… le choix se faisant en fonction des envies des élèves.
Il faut ensuite identifier les besoins de chacun, définir le cahier des charges, concevoir les volumes nécessaires, parfois les espaces partagés, les aménagements extérieurs, élaborer un plan d’aménagement pour chaque logement et trouver des solutions constructives pour réaliser l’ouvrage.
Une maquette en carton permettra de présenter le projet. Il sera accompagné d’une affiche contenant un slogan, des éléments graphiques et le programme du projet.

Cette année, la finale académique s’est déroulée sur le site des salines d’Arc-et-Senans. En attendant de passer devant les jurys, les élèves ont pu profiter du lieu en visitant le complexe de Claude Nicolas LEDOUX.

Tous les groupes ont « soutenus » leurs programmes, convaincus qu’ils étaient les meilleurs, devant le jury composé de :

  • Franck BOURGAIGNE, de la ville de BESANCON,
  • Johann AST, Prescripteur bois Adib Franche-Comté,
  • Karine TERRAL, CAUE Besançon
  • Alain ABRY, Directeur Délégué aux Formations

Vincent Paillot, Agnès Lemoine et Etienne Chauvin du CAUE, qui ont suivi les élèves en leur apportant les compétences de l’association, étaient présents et chuchotaient discrètement les dernières recommandations avant le passage devant le jury.

Les candidats en action sous l’oeil attentif des jurys

Le jury ayant délibéré, le lycée du bois de Mouchard avec « Un projet à la pointe » a terminé premier suivi par le lycée Victor HUGO de Besançon avec « Demain vous appartient » et le lycée du bois de Mouchard.

Le lycée St Paul de Besançon et le lycée Aragon d’Héricourt ont également été récompensés.

Outre que le fait de passer devant un jury de professionnel est très formateur pour les élèves, le concours en lui-même participe à leur formation. Il permet d’aborder tous les domaines de compétences du programme et ouvre l’imaginaire des lycéens.

Quoiqu’il en  soit nous tenons à remercier tous les membres organisateurs, jurys, les partenaires, le CAUE et à féliciter tous les participants, et de façon appuyée les lauréats.
Une expérience que le CAUE et le Rectorat de BESANCON se proposent de renouveler l’année prochaine avec l’académie de BOURGOGNE. Les contacts sont pris.

Equipe première du lycée du bois de Mouchard

Finale Inter-Académique Batissiel Plus

Pour la première année, une finale commune Bourgogne-Franche-Comté a réuni les équipes des académies de Besançon et Dijon vendredi 18 mai au lycée Prieur de la Côte d’Or à Auxonne. Vingt-sept équipes, soit plus de 100 participants à la finale, représentant 635 élèves des académies de Besançon et Dijon, sont venus soutenir leurs productions (maquette physique, virtuelle, production numérique) devant un jury composé de professionnels du bâtiment, d’enseignants et d’inspecteurs de l’éducation nationale.

Les équipes ont concouru dans trois catégories : collège (5ème, 4ème, 3ème), professionnelle (SEGPA, 3e prépapro, EREA) et lycée (STI2D et S-SI).

La finale du concours Batissiel Plus s’est déroulée le mercredi 6 juin 2018 dans les locaux du Parlement européen à Strasbourg.
Les résultats sont disponibles sur le lien suivant :

Télécharger (PDF, 882KB)

Séance innovante en Enseignement des Sciences et Technologie

Chaque année, l’équipe pédagogique de technologie du collège Goscinny (90300) produit pour le ministère de l’Education Nationale une séance pédagogique innovante.
Cette année, la thématique retenue est : 

« Véhicules intelligents, Innovation et connectivité »

Cette recherche en ingénierie pédagogique est filmée puis diffusée sur le site national EDUSCOL STI.

Grace à un partenariat avec le groupe BMW i , des équipes d’élèves, embarquées dans des véhicules connectés utilisant des sources d’énergies différentes, ont envoyé  à distance les données énergétiques en classe lesquelles ont été  analysées par les autres équipes.

Cette séance a été rendue possible grâce à la mise à disposition par BMW i France de 4 véhicules connectés (hybrides, électrique et thermique) .

(BMW I3, BMW 530 E iperformance, BMW X1, BMW I3 REX).

Au cours de cette journée du 25 mai 2018, 28 élèves de sixième ont pu :

  • Observer et analyser les chaines énergétiques des différents véhicules.
  •  Analyser en temps réel les efficiences à distance ( des équipes en classe analysant les données du Connected Drive  pendant que d’autres équipes effectuaient des tests dynamiques dans les  montagnes vosgiennes)
  •  Prendre conscience de l’intégration des   nouveaux véhicules au sein des territoires intelligents.

Et  apprendre  bien d’autres choses encore tant la somme des compétences développées a été importante.